Philopsis

INFOS sur la session en cours



Derniers articles publiés

L’usage régulateur de l’idée de finalité dans la biologie contemporaine

23 juin 2017 Dupouey Patrick

En choisissant de traiter de l’usage régulateur de l’idée de finalité dans la biologie contemporaine, je m’inscris dans une perspective kantienne, perspective que tracent principalement deux textes : l’Appendice à la Dialectique transcendantale dans la Critique de la raison pure, et la seconde partie de la Critique de la faculté de juger. Cette inscription kantienne de la problématique impose de se demander dans quelle mesure la biologie peut encore habiter, deux siècles après la troisième Critique, (...)

Lire...

Programme agrégation de philosophie 2018

4 juin 2017

Les programmes de l’agreg de philo session 2017-2018 et autres informations utiles pour la préparation de l’agreg de philo.

Lire...

L’intime, l’abri du sujet

25 mai 2017 Dupond Pascal

Pour interroger la notion de « l’intime », je propose trois orientations. 1. La notion de « l’intime » est une façon d’entrer dans la question du « sujet ». Le concept de « sujet » est d’origine philosophique, mais il n’est pas étranger à la pensée psychanalytique, il lui est même absolument nécessaire. Le travail que je vous propose sera surtout philosophique ou à l’interface de la philosophie et de la psychanalyse. Il y a eu une époque - je pense, pour donner un exemple, au début des années 60, avec le livre (...)

Lire...

Les limites de l’interprétation

17 mai 2017 Cournarie Laurent

Le rapport de signification, semble-t-il, procède du partage de l’être en choses et signes ou, selon le vocabulaire de la Logique de Port Royal, en « idées des choses » et « idées des signes » (ch. IV). Pourtant la diversité des signes – du symptôme au signe arbitraire, en passant par le symbole – vient confondre la distinction de l’être représenté (chose) et de l’être représentant (signe). Il y a des cas où une chose devient signe, successivement figurante et figurée, cachant comme « chose ce qu’elle découvre (...)

Lire...

Qu’est-ce que l’interprétation ?

7 mai 2017 Grondin Jean

On aimerait commencer par dire de l’interprétation ce qu’Aristote a si souvent affirmé de l’être dans ses écrits de métaphysique : pollachôs legetai, elle se prend en plusieurs acceptions. Même si une analyse philosophique ne remplit sa tâche que si elle cherche à cerner un foyer unitaire de signification, elle ne peut y parvenir, comme le démontre encore une fois l’exemple d’Aristote, qu’en faisant d’abord ressortir l’ampleur de ses manifestations possibles. Dans quels contextes et de quelle manière (...)

Lire...

VEILLE CONCOURS

Retrouvez ces liens à partir des rubriques de votre concours :
Agrégation externe - Agrégation interne



| Philopsis éditions numériques | ISSN 1954-3689 |

SPIP