Les études sur l’ouvrage d’Edmond Ortigues, Le Discours et le Symbole (1962) sont rares. A ma connaissance, la plus importante, intitulée « Edmond Ortigues et le tournant linguistique », a été celle de Vincent Descombes, publiée dans la Revue de l’Homme, Numéros 175-176, en 2005, issue d’une communication en 2003 à l’université de Rennes, quarante ans après la publication de l’ouvrage. Or Vincent Descombes voit ce tournant linguistique en philosophie, et non à proprement parler, en linguistique même. Significativement, pour nous du moins, à aucun moment il ne prend en considération la définition du symbole langagier, à laquelle Ortigues pourtant consacrait une dizaine de pages (60 à 69) du chapitre « Problème général de la signification » et dont nous verrons qu’elles auraient pu réorienter de manière importante les démarches des linguistes.

Documents joints