Entrées par Cugno Alain

La culture au sens esthétique : Heidegger, L’origine de l’œuvre d’art – commentaire –

Présentation du texte :
En fait, nous sommes maintenant – après avoir examiné l’éducation comme culture et la question de l’être cultivé – en face de deux questions laissées en suspens : 1°) y a-t-il une culture éthique ? est-ce que ce savoir de soi qu’est l’éthique selon Aristote peut être compris comme un moment de la culture ? Et 2°) quel statut pour l’œuvre d’art dans la sphère de la culture ? en accentuant un aspect vu par Gadamer : le principe de non différenciation esthétique. Or il apparaît que les deux questions sont liées. Ce qui nous intéresse dans l’œuvre d’art, il est possible que ce soit sa valeur éthique, que la véritable culture éthique, ce soit la culture esthétique.
D’où : le passage immédiat à l’examen de la culture au sens esthétique.
Cet examen sera mené à partir de Heidegger, L’origine de l’œuvre d’art.

Marcel Mauss : Essai sur le don

Lecture et commentaire de l’oeuvre de Marcel Mauss

La définition de la culture se fait par opposition fondamentale à la nature. La culture est ce que les hommes ont secrété d’absolument original et qui d’ailleurs les a inscrits dans leur historicité, dans ce fait que non seulement ils ont une histoire, mais qu’ils sont même leur histoire : ils changent et demeurent les mêmes. On peut dire que la culture est l’ensemble des significations qui ont été reçues des générations précédentes, consciemment ou inconsciemment, et qui servent de repères pour agir et penser. La transmission est l’essence de la culture.
Cette opposition à la nature constitue le point de départ. Et c’est même sans doute cela qui explique l’émergence extrêmement tardive du concept de nature : le XVIIIe siècle.