Le dialogue et l’utopie ne sont visés ici ni dans un simple rapport de juxtaposition, ni dans une opposition d’ordre générique; il ne s’agit pas non plus d’analyser comment le dialogue se présente dans l’utopie. Plutôt, sous ce double titre nous voudrions aborder des problèmes de la textualité et de l’idéologie sociale tels qu’ils se manifestent dans le Supplément au voyage de Bougainville de Denis Diderot. Dans ce texte, l’opposition entre nature et culture (Tahiti/Europe) repose formellement sur une série de dialogues dans laquelle une certaine asymétrie laisse pressentir des préoccupations tout autres que morales ; ainsi le débat qui tourne autour des questions de la colonisation et de la liberté sexuelle n’est autre que la surface d’une exploration du rapport plus profond, et par là aussi plus troublant, entre deux interlocuteurs et le contexte social dans lequel leur communication s’avère possible ou impossible.

https://journals.library.ualberta.ca/crcl/index.php/crcl/article/view/2278