Entrées par François Duchesneau

,

Diderot et la physiologie de la sensibilité

La physiologie des Lumières s’est développée d’après le modèle de l’anatome animata et a reçu d’Albrecht von Haller son expression canonique. Dans un travail antérieur, je me suis précisément employé à retracer, au 18e siècle, cette genèse de la physiologie comme science des processus de l’être vivant. Autonome par l’objet et les méthodes d’analyse, cette […]