Entrées par Dégremont Roselyne

, ,

Cicéron. L’archer et la cible. Des fins des biens et des maux, III, VI, 20-22 (Troisième leçon)

« Ils appellent “estimable“ (c’est, je pense, le mot à choisir) ou bien l’objet conforme à la nature, ou bien celui qui a un effet tel qu’il mérite d’être choisi en vue de cet effet, objet possédant une valeur qui mérite “l’estime ” —je traduis ainsi axia— ; le “non-estimable” est le contraire de l’estimable. Une fois bien […]

, ,

Plotin, Traité 38, 1. Commentaire (1)

Introduction Plotin, régulièrement, prend appui sur la connaissance précise qu’il a des dialogues de Platon, que manifestement il admire. Or Platon lui-même prenait soin d’indiquer son mode d’écriture, et dès lors le degré de vérité que le lecteur y pouvait attacher. Le Timée, pour parler du monde, a osé la langue du mythe, d’abord pour […]

, ,

Cicéron. Qu’est-ce que la nature ? (2)

Introduction Dans Les lois, chacun des deux premiers livres commence à la manière du Phèdre de Platon : Socrate et Phèdre étaient sortis de la ville, marchaient et devisaient dans un coin de campagne, s’asseyaient sous un platane, parlaient d’amour, des discours séducteurs. Cicéron lui aussi, à Arpinium, imagine son frère et lui-même, et leur ami […]

Le Banquet (172-188) — Propositions herméneutiques

C’est sans doute parce qu’il parle de l’amour tout du long, parce que, comportant plusieurs discours, il est très varié ; et enfin sans doute à cause d’une sorte d’aveu amoureux d’Alcibiade, pris de vin et de franchise, très vivant et drôle, que le Banquet est probablement le plus populaire des dialogues de Platon. Le discours […]

Représenter l’invisible ?

Introduction A. Ce dont nous sommes sûrs, c’est que le visible – et même tout sensible- se «présente » à nous, à chaque fois que vous voyons ou sentons. Et que, par là même, sa « re-présentation » est possible : telle un reflet dans un miroir, ou une photographie, ou un portrait en peinture. De visible à visible. […]

Nietzsche — Commentaires de textes

On trouvera ci-dessous les commentaires des textes suivants Sur l’avenir de nos établissements d’enseignement, Première conférence, 1872 Par-delà le bien et le Mal, § 21 Par delà le bien et le mal, § 36 La volonté de puissance, 1, chap. 2, § 98 Volonté de puissance, 1, § 445 Document joint

La représentation picturale. Ce qu’en dit Louis Marin

Louis Marin : Etudes sémiologiques, Ecritures, peintures. Klincksieck, 1971 . ES La critique du discours. ed de minuit, 1975. CD. Détruire la peinture, 1977, champs Flammarion. DP Le portrait du roi, éd de Minuit, 1981. PR Opacité de la peinture, 1989 ; réed Ed de l’école des hautes études. OP De la représentation, 1994. R Politiques de […]